Un processus électoral camerounais gage de paix et de cohésion sociale.

Ce 16 avril 2019 marquait la deuxième journée des rencontres bilatérales entre Elecam et les acteurs du processus électoral. C’était au tour des Organisations de la Société Civile de joindre leur force de proposition à Elecam dans l’optique de la mise en place d’un mécanisme de dialogue permanent pour garantir des élections pacifiques. Le Code Electoral en son article 11 al 2 dispose que : «le Conseil Electoral organise des concertations avec l’administration, la justice, les partis politiques et éventuellement la société civile, dans le cadre de la gestion du processus électoral ». C’est en droite ligne avec cette disposition juridique qu’ELECAM en partenariat avec le PNUD a organisé une concertation bilatérale avec la société civile dans le cadre du projet Peace and Democracy Building Fund. L’échange qui a eu lieu à l’hôtel mont Fébé le mardi 16 Avril 2019 avait pour objectif la promotion des processus Electoraux pacifiques et la cohésion sociale au Cameroun. Cette rencontre se tient à la suite de celle avec les partis politiques qui a eu lieu le lundi 15 Avril 2019 à l’hôtel mont fébé. Le Président du Conseil Electoral dans son propos de circonstance, à salué la présence des acteurs de la société civile. La densité et la qualité des échanges au cours de cette rencontre a  permis aux participant de repartir satisfaits quant à la détermination d’Elections Cameroon de poursuivre ses efforts pour la mise en place d’un processus électoral pacifique dans notre pays.