MUNICIPALES ET LEGISLATIVES : Synergie gagnante entre ELECAM et ONU FEMMES

En prélude au double scrutin à venir, un atelier de renforcement des capacités des partis politiques dans l’adoption des documents internes sensibles au genre s’est tenu ce vendredi 28 juin 2019 à l’hôtel Azur de Yaoundé.

Au Cameroun, la candidature aux élections législatives et municipales est conditionnée par l’investiture octroyée par les partis politiques. C’est pour booster la prise en compte du genre et l’investiture des femmes lors des prochaines consultations électorales qu’un atelier a été conjointement organisé par ELECAM ET ONU FEMMES ce 28 juin 2019 dans les locaux de l’hôtel Azur à l’intention des partis politiques. Sous la coordination de madame la représentante permanente d’ONU FEMMES au Cameroun, et du Directeur Général des Elections ERIK ESSOUSSE, qu’accompagnait pour la circonstance par le Directeur Général Adjoint ABDOULKARIMOU, les travaux de cet atelier ont porté, pour l’essentiel, sur l’accroissement de la prise en compte du genre au sein des formations politiques. Du côté des partis politiques on note la présence de Serge Espoir MATOMBA du PURS (Peuple Uni pour la Rénovation Sociale), de Cabral LIBII du PCRN (Parti Camerounais pour la Réconciliation Nationale), un représentant de l’UPC du RDPC et de ceux de bien d’autres partis. Au terme de ces travaux, les participants, de concert avec ONU FEMMES et ELECAM, se sont engagé à élaborer des stratégies d’encadrement des femmes candidates sur les plans juridique et politique, de prendre en compte l’impact des femmes au sein des partis politiques, de mettre en œuvre de l’égalité des genres et d’adopter des programmes et agendas pour les scrutins attendus.