Municipales et Legislatives 2020 : Elecam intensifie ses stratégies pour une plus grande participation des femmes

A quelques semaines de la fin des inscriptions sur les listes électorales pour le compte de l’année 2019, Elections Cameroun poursuit sa stratégie visant à améliorer la participation des femmes au processus électoral et met les bouchées doubles pour plus de femmes inscrites sur les listes électorale et plus de femmes candidates lors des prochaines consultations électorales.

Au regard des statistiques, les femmes constituent 52% de la population totale du Cameroun mais pourtant dans les instances politiques, elles sont peu représentées. C’est le cas à l’Assemblée nationale avec moins de 31,11% de femmes, au Senat 26% et dans les exécutifs communaux moins de 8%.

C’est dans l’optique de changer cette donne qu’ELECAM a apporté son appui à certaines actions.

D’abord du 16 au 20 juillet 2019 ELECAM a apporté son expertise à la formation des femmes leaders à la faveur d’un séminaire atelier organisé par « More Women in Politics » avec l’appui de l’Union Européenne dans le cadre du projet Démocratie au feminin :« femme elis et fais toi élire ». Durant ce séminaire 109 femmes venues de toutes les régions du Cameroun ont pu être édifiées sur l’aspect juridique qui encadre les élections législatives et municipales au Cameroun et les rouages à maitriser pour effectuer les dépôts de candidature correctes.

Ensuite, les 23 et 24 juillet, Elections Cameroon était une fois de plus présente lors du séminaire de deux jours organisé par le MINPROFF en partenariat avec l’Organisation Internationale de la Francophonie et ONU-FEMMES qui regroupait certains élus locaux en poste, les représentants de la société civile et de certains partis politiques et bien sûr une vingtaine de femmes aspirantes à la candidature aux mandats électifs. Cette fois encore, Patience Elango, Point focal genre à Elections Cameroon a outillé les participantes sur la loi électorale, la déclaration de candidatures entre autres.